Home

About

Advanced Search

Browse by Discipline

Scientific Societies

E-print Alerts

Add E-prints

E-print Network
FAQHELPSITE MAPCONTACT US


  Advanced Search  

 
Colloque National d'Exobiologie CNES, Paris, 27-29 mais 2002 DETECTION DE LA VEGETATION TERRESTRE
 

Summary: Colloque National d'Exobiologie ­ CNES, Paris, 27-29 mais 2002
DETECTION DE LA VEGETATION TERRESTRE
DANS LA LUMIERE LUNAIRE DU `CLAIR DE TERRE'
Luc Arnold, OHP, CNRS arnold@obs-hp.fr
Sophie Gillet, LISE, CNRS
Olivier Lardière, LISE, CNRS
P. Riaud, LISE, CNRS & Obs. de Meudon
J. Schneider, Obs. de Meudon
Résumé:
L'objet des observations qui sont présentées brièvement ci-dessous est de montrer que la végétation terrestre est
visible pour un observateur éloigné, qui verrait la Terre sous la forme d'un point. La végétation verte a une
réflectance de seulement 5 à 10% dans le visible (<680nm), mais de 60% dans le proche IR (>730nm). Cette
signature doit être présente dans la spectre de réflectance globale de la Terre, aux environs de 700nm, sous la
forme d'un front montant (le VRE pour Vegetation Red Edge). Sa hauteur doit être de 2 à 10% du continu selon
les modèles. Contrairement à une affirmation répandue, la mission Galileo ne pouvait faire cette observation car
le domaine spectral de son spectrographe n'était pas adapté.
Nous avons observé la lumière cendrée (le `Clair de Terre' sur la Lune) en spectroscopie basse résolution entre
400 et 800nm pour avoir un spectre global de la réflectance terrestre. Nous avons extrait de ces spectres le
spectre d'albédo de la Terre qui présente trois caractéristiques intéressantes (figure 1) :
1/ La Terre est bleue. Ceci est due essentiellement à la diffusion Rayleigh dans l'atmosphère terrestre, qui rend la

  

Source: Arnold, Luc - Observatoire de Haute-Provence

 

Collections: Physics